Insuline glargine : pas d’augmentation du risque de cancer à 4 ans selon une étude française | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Insuline glargine : pas d’augmentation du risque de cancer à 4 ans selon une étude française

En 2009, quatre études d’observation ont soulevé la question d’une relation possible entre le risque de développer des tumeurs et le type d’insuline, en particulier pour certains analogues comme la glargine. Les résultats étaient discordants, probablement du fait de différences méthodologiques. Ce sont les données d’une étude française réalisée à partir des données de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM) qui sont publiées dans le dernier numéro de Diabetes Care . A la demande de l’AFSSAPS en janvier 2011, la CNAM a extrait des données provenant du système national d’information...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…