Diabète : peu de complications micro ou macrovasculaires dès lors que l’hémoglobine glyquée est autour de 7% | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Diabète : peu de complications micro ou macrovasculaires dès lors que l’hémoglobine glyquée est autour de 7%

Aussi bien dans le diabète de type 1 que dans le diabète de type 2, avec le temps, l’hyperglycémie chronique est associée à la survenue de complications microvasculaires. Les traitements intensifs visant à abaisser la glycémie réduisent le développement de ces complications microvasculaires. C’est pourquoi une hémoglobine glyquée <7 % est recommandée chez les diabétiques même si, hélas, peu de patients parviennent, en pratique, à cet objectif. Aussi, se pose la question de savoir quelle est la prévalence des complications et leur sévérité chez les sujets qui ont une glycémie...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…