Diabétique de type 2 en insuffisance rénale (IR) : la bardoxolone ne réduit pas le risque d’IR terminale ni de décès cardiovasculaire | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Diabétique de type 2 en insuffisance rénale (IR) : la bardoxolone ne réduit pas le risque d’IR terminale ni de décès cardiovasculaire

Plusieurs études randomisées ont montré que les inhibiteurs du système rénine/angiotensine/aldostérone réduisaient de manière significative la progression de l’insuffisance rénale. Aucun des nouveaux agents testés au cours des dernières années n’ont prouvé leur efficacité dans les stades tardifs de l’insuffisance rénale. La bardoxolone et ses analogues sont des activateurs puissants de la voie Nrf2 qui est impliquée dans le stress oxydatif et l’inflammation observée au cours de l’insuffisance rénale. Chez les diabétiques, la bardoxolone semble réduire la créatininémie dans les insuffisances rénales stade 3B ou stade 4. Quelle est son...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…