Le traitement intensif de la glycémie au cours du syndrome coronarien aigu n’améliore pas le pronostic | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le traitement intensif de la glycémie au cours du syndrome coronarien aigu n’améliore pas le pronostic

La mortalité des patients souffrant d’un syndrome coronarien aigu et qui présentent lors de leur admission hospitalière des glycémies élevées est supérieure à celle des sujets dont les glycémies sont normales. Des essais cliniques portant sur le traitement de cette hyperglycémie ont donné des résultats mitigés en termes de pronostic cardiovasculaire, peut-être car les glycémies visées par ces traitements intensifs n’étaient pas optimales. Ceci a donc conduit à mettre en place un essai clinique BIOMArCS-2 qui avait pour objectif d’évaluer l’efficacité et la sécurité d’un traitement intensif visant à normaliser...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…