Le blocage complet du système rénine-angiotensine par l’association IEC-ARAII dans le traitement de la néphropathie diabétique : pas de bénéfice pour la fonction rénale | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le blocage complet du système rénine-angiotensine par l’association IEC-ARAII dans le traitement de la néphropathie diabétique : pas de bénéfice pour la fonction rénale

Le traitement combiné par les inhibiteurs de l’enzyme de conversion (IEC) et par les antagonistes de récepteur de l’angiotensine II (ARAII) diminue la protéinurie. Mais quel est l’effet de cette association sur la progression de la néphropathie chez les diabétiques et quels en sont les effets secondaires ? L’essai VA NEPHRON-D est un essai qui a été mené chez des diabétiques de type 2 présentant un rapport albumine/créatinine urinaire > 300 et un taux de filtration glomérulaire de 30 à 89.9 ml/min X 1.73 m 2 : ils ont tous...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…