Cancer papillaire différencié de la thyroïde : un traitement par faible dose d’iode radio-actif après chirurgie est suffisant sur les reliquats | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Cancer papillaire différencié de la thyroïde : un traitement par faible dose d’iode radio-actif après chirurgie est suffisant sur les reliquats

Après thyroïdectomie totale pour cancer de la thyroïde, il persiste du tissu thyroïdien qu’on a l’habitude de traiter par une dose d’iode radioactif permettant de détruire tout le tissu thyroïdien restant et ainsi de diminuer le risque de récidive. Cependant, la dose nécessaire à cette radiothérapie métabolique ablative reste discutée. Plusieurs études ont été menées avec des résultats variables, ce qui a conduit une équipe chinoise à réaliser une méta-analyse combinant tous les essais contrôlés randomisés qui ont évalué l’efficacité de l’iode radioactif ablatif sur reliquat thyroïdien. Neuf études randomisées...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…