Les patients qui ont eu un événement coronarien ou vasculaire cérébral ne modifient pas assez leur style de vie ! | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les patients qui ont eu un événement coronarien ou vasculaire cérébral ne modifient pas assez leur style de vie !

Des données issues d’études d’observation indiquent qu’après un événement coronarien aigu, ceux qui adhérent à un style de vie plus sain ont un risque inférieur de récidive. C’est vrai pour l’arrêt du tabac, pour la reprise d’un exercice physique régulier qui sont donc recommandés pour la prévention secondaire des accidents vasculaires. En fait, ces recommandations sont-elles suivies ? Afin d’examiner la prévalence de l’arrêt du tabac, de l’observance d’un régime plus sain et de la reprise d’activité physique chez des sujets ayant eu un accident coronarien ou un accident vasculaire...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…