Hypercortisolémie au cours des états critiques : une résultante d’une diminution du métabolisme du cortisol | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Hypercortisolémie au cours des états critiques : une résultante d’une diminution du métabolisme du cortisol

Les états critiques sont souvent accompagnés d’une hypercortisolémie qui est proportionnelle à la sévérité de la maladie. C’est ce qu’on voit en particulier chez les malades en réanimation. Cette observation est traditionnellement attribuée à l’activation induite par le stress de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien et à une augmentation de la production de cortisol sous l’effet de l’ACTH. On sait que cette réponse au stress peut ne pas être suffisante chez les patients ayant une insuffisance surrénale relative et altérer le pronostic. Une équipe belge a déjà rapporté que les concentrations d’ACTH ne...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…