Diabète de type 1 de découverte récente : le traitement associant un anticorps anti-interleukine 21 et le liraglutide permet de préserver la fonction β-cellulaire | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Diabète de type 1 de découverte récente : le traitement associant un anticorps anti-interleukine 21 et le liraglutide permet de préserver la fonction β-cellulaire

Le diabète de type 1 est caractérisé par une perte progressive de la masse des cellules β fonctionnelles justifiant la mise en route d’un traitement par insuline. Une équipe internationale a donc testé l’hypothèse que la combinaison d’un anticorps anti-interleukine 21 (permettant une immunomodulation transitoire et plutôt modérée) et de liraglutide (afin d’améliorer la fonction β-cellulaire) pourrait permettre une survie des cellules β avec une réduction du risque de complication en comparaison avec une immuno-modulation plus traditionnelle. Pour cela, ils ont mis en place une étude randomisée, en groupes parallèles,...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…