Contrôle glycémique : une injection quotidienne d’insuline dégludec associée au liraglutide fait mieux, plus longtemps, que l’insuline glargine | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Contrôle glycémique : une injection quotidienne d’insuline dégludec associée au liraglutide fait mieux, plus longtemps, que l’insuline glargine

L’obtention et le maintien d’objectifs glycémiques (généralement une hémoglobine glyquée < 7 %) réduisent les complications liées au diabète. Cependant, la nature progressive du diabète de type 2 nécessite souvent une intensification du traitement et, en particulier, un jour ou l’autre, l’adjonction d’insuline au fur et à mesure que la maladie progresse. En pratique clinique, il est cependant parfois difficile d’intensifier le traitement comme recommandé, en particulier lorsqu’il faut mettre en route un traitement par injections. L’inertie clinique retarde souvent l’initiation de cette intensification du traitement par insuline, en partie...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…