La dapagliflozine retarde la progression de la néphropathie des diabétiques de type 2 | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La dapagliflozine retarde la progression de la néphropathie des diabétiques de type 2

Les inhibiteurs de SGLT2, même s’ils ne sont pas encore disponibles en France, continuent à faire l’objet de multiples articles dans la littérature internationale. Une nouvelle publication souligne les effets rénaux de ces molécules, en particulier de la dapagliflozine. Cette fois, ce sont les résultats de l’étude DECLARE-TIMI 58 qui sont publiés. Dans cette étude, les patients diabétiques de type 2 dont l’hémoglobine glyquée était entre 6,5 et 12 % et qui avaient soit une pathologie cardiovasculaire athéroscléreuse connue, soit de multiples facteurs de risque CV et une clairance de...
1 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…