Dermopathie sévère liée à la maladie de Basedow : une immunothérapie pour en transformer le pronostic | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Dermopathie sévère liée à la maladie de Basedow : une immunothérapie pour en transformer le pronostic

Les manifestations extra-thyroïdiennes de la maladie de Basedow sont l’orbitopathie, la dermopathie (myxœdème prétibial) et l’acropachie (c’est-à-dire les variations périostiques et le clubbing des doigts et des orteils). Les formes sévères de dermopathie liées à la maladie de Basedow comme la dermopathie nodulaire ou l’éléphantiasis nostras verrucosa peuvent être à l’origine d’une morbidité significative. La pathophysiologie de la dermatopathie de la maladie de Basedow est mal connue et fait intervenir, bien évidemment, des facteurs immunologiques. Différents traitements ont été essayés pour cette complication extrêmement rare : corticothérapie, thalidomide, cyclosphosphamide, immunoglobuline...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…