L’optimisme, c’est bon pour le cœur | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L’optimisme, c’est bon pour le cœur

Selon des chercheurs de l’Université de Harvard, les gens optimistes ont de bonnes chances de moins souffrir de maladies cardiovasculaires que les pessimistes. Et si en dépit de leur optimisme, certains développent tout de même une maladie cardiovasculaire, qu’ils gardent le sourire : leur pronostic est bien meilleur que s’ils broyaient du noir. Certes, plusieurs études ont montré par le passé que l’anxiété, un caractère coléreux, l’agressivité et la dépression étaient des traits susceptibles d’aggraver le risque cardiovasculaire d’individus exposés en raison de facteurs plus classiques et plus puissants tels...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…