HTA : l’abandon général | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

HTA : l’abandon général

Manque d’information des patients, recommandations inapplicables, contraintes médico-économiques, médicaments inadaptés, déficit de la recherche… Autant de facteurs qui font que le nombre de patients hypertendus non contrôlés stagne en France depuis 5 ans à environ une personne sur deux, contrairement aux Etats-Unis et à ses voisins européens, où la prise en charge de l’HTA continue de progresser. Les spécialistes de la pathologie alertent sur la situation et ont réalisé un guide comportant 7 clés simples pour tenter de l’améliorer. La prise en charge de l’hypertension artérielle (HTA) stagne en France...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…