La SFC sensibilise sur le dépistage de l’insuffisance cardiaque | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La SFC sensibilise sur le dépistage de l’insuffisance cardiaque

A l’occasion de la 10e Journée européenne de l'insuffisance cardiaque, le Groupe insuffisance cardiaque & cardiomyopathies (GICC) de la Société française de cardiologie (SFC) continue sa mobilisation pour sensibiliser l'opinion publique mais aussi les professionnels de santé, à la nécessité d’améliorer le dépistage et la prise en charge de cette maladie.

Il s’agit d’interpeller la population et les décideurs, sur l’importance de cette pathologie fréquente, en constante augmentation, et pourtant mal connue du grand public et même des patients. En conséquence, son poids sanitaire est majeur, lié à un fait un retard à la prise en charge.

L’insuffisance cardiaque toucherait ainsi 2,3 % de la population adulte et 1,8 % de la population français selon les derniers chiffres de la Haute autorité de santé (HAS). Cependant une étude de 2017 réalisée par le Gicc établi à 3,6 % cette prévalence, soit le double des estimations officielles. Elle est par ailleurs responsable de 165 000 hospitalisations par an, et de 70 000 décès, soit 7 fois plus que l’infarctus du myocarde et 14 fois plus que les accidents de la route.

Le Gicc souhaite sensibiliser, en particulier, aux signes d’alerte connus sous l’acronyme Epof (pour essoufflement, prise de poids, œdèmes, et fatigue), qui sont peu reconnus par les patients du fait de leur non-spécificité. Ce retard au diagnostic est d’autant plus dommageable qu’il existe des moyens de ralentir la progression de la maladie. La stratégie de prise en charge repose sur des médicaments (inhibiteurs du système rénine-angiotensine, bétabloquants, diurétiques principalement), mais aussi des règles de vie (acronyme Epon, pour exercice, contrôle et poids, observance, ne pas saler). La réadaptation cardiaque est indispensable, associant réentrainement à l’effort, éducation thérapeutique et optimisation des traitements. Seuls 10 % des patients en bénéficient actuellement.

Ainsi, à l’occasion de la 10e Journée européenne de l'insuffisance cardiaque, diverses manifestations auront lieu entre mai et juin 2019 dans de nombreuses villes. Un site dédié, www.giccardio.fr a aussi été mis en ligne à destination des professionnels de santé comme des patients. Il constitue un lieu d’information mais aussi d’échange entre patients, médecins et autres professionnels de santé concernés par l’insuffisance cardiaque. Enfin, le congrès annuel des Journées francophones de l’insuffisance cardiaque, des cardiomyopathies et de l’assistance et de la transplantation (JFIC-CAT), se tiendra les 19 et 20 septembre prochains à Rennes, avec pour thème principal : "un cœur, une vie", décliné en 2 axes, la médecine personnalisée et les conséquences de la maladie pour les patients leur familles et les soignants.

Sources : 

Communiqué du Groupe insuffisance cardiaque & cardiomyopathies (GICC) de la Fédération française de cardiologie (FFC)

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…