HAS : ses recommandations sur les dyslipidémies 2017 abrogées pour cause de conflits d’intérêt | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

HAS : ses recommandations sur les dyslipidémies 2017 abrogées pour cause de conflits d’intérêt

La Haute Autorité de Santé (HAS) vient d’annoncer l’abrogation des recommandations qu’elle avait formulées en 2017 sur les stratégies de prise en charge des principales dyslipidémies. Cette décision est liée à un "doute sur l'impartialité de certains de ses experts".

En effet, à l'occasion du recours devant le Conseil d'État de l'association Formindep demandant son abrogation, "la HAS a constaté qu'elle n'avait pas eu à l'époque connaissance de l'ensemble des liens d'intérêts de certains des experts. Ce non-respect des règles déontologiques de l'institution conduit à abroger cette recommandation" affirme-t- elle dans un communiqué. Plus précisément, elle a pris connaissance de l'existence de "liens qui n'avaient pas été renseignés par certains experts dans leur déclaration publique d'intérêts".

En outre, une plainte pour « prise illégale d'intérêts » a été déposée contre eux.

La HAS insiste sur son exigence de transparence et souligne qu’elle "ne peut laisser subsister de doute sur la crédibilité de ses travaux, assise en particulier sur la responsabilité des plus de mille experts externes de haut niveau avec lesquels elle collabore en confiance chaque année".

Elle va lancer "au plus vite" un nouveau travail dans ce domaine.
  
 

 

Sources : 

Haute Autorité de santé (HAS), 22 novembre 2018

https://www.has-sante.fr/portail/

12 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…