Les statines ont-elles des effets extravasculaires ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les statines ont-elles des effets extravasculaires ?

Depuis leur introduction sur le marché en 1987 aux Etats-Unis, les statines ont été largement utilisées pour réduire la mortalité et la morbidité cardiaques, aussi bien en prévention primaire qu’en prévention secondaire. Ces médicaments ont suscité également un grand intérêt pour leurs potentiels effets extravasculaires. Pourtant, ce sujet reste très controversé, ce qui a amené une équipe d’épidémiologistes écossais, anglais, australiens et américains à faire une revue exhaustive des méta-analyses portant sur les études d’observation et les études randomisées ayant analysé les effets des statines.

112 méta-analyses d’études d’observation et 144 méta-analyses d’essais randomisés contrôlés ont été explorées sur 278 paramètres non cardiovasculaires.

Pour les études d’observation, il n’y a pas de preuve convaincante de classe 1 mais deux associations apparaissent très suggestives, donc de classe 2 : l’une sur la diminution de la mortalité par cancer chez les patients ayant un cancer et l’autre sur une diminution des exacerbations chez les patients ayant une bronchopneumopathie chronique obstructive. Et 21 associations sont suggestives (classe 3) tandis que 42 associations sont faibles (classe 4).

Pour ce qui concerne les essais randomisés contrôlés, seul 1 paramètre (diminution de la mortalité globale chez les patients ayant une insuffisance rénale chronique) a atteint un niveau de preuve de poids suffisant, sans évidence de biais.

Pour ce qui concerne les effets secondaires, les études d’observation montrent des arguments suggestifs selon lesquels les statines augmenteraient le risque de diabète et de myopathie. Dans les essais randomisés contrôlés il n’y a pas d’effets secondaires statistiquement significatif pour ce qui concerne la myopathie, les myalgies ou la rhabdomyolyse.

En conclusion, il n’y a pas de preuves convaincantes pour une association entre les statines et des paramètres non cardiovasculaires si l’on en croit cette revue globale des méta-analyses des études d’observation ou des essais randomisés contrôlés.

Sources : 
He Y et al. Statines and multiple noncardiovascular outcomes. Ann Intern Med 2018 ; 169 : 543-553.
15 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…