Stress et cœur : des liens de mieux en mieux connus | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Stress et cœur : des liens de mieux en mieux connus

Selon une récente enquête Opinion Way, près de 9 Français sur 10 se déclarent stressés. Et bien que 8 sur 10 aient pleinement conscience que le stress peut avoir des conséquences sur leur état de santé, ils ne sont que 51% à citer son impact sur les maladies cardiovasculaires, contre 70% pour les problèmes de sommeil (70 %) et 57% pour les pathologies psychologiques.

 

Pourtant, le stress constitue cependant un facteur de risque cardiovasculaire à part entière. C’est pourquoi les experts de la Fédération française de cardiologie (FFD) y ont récemment consacré la 5ème édition de leur "Observatoire du cœur des Français". "La corrélation entre le stress et les maladies cardio-vasculaires est aujourd’hui clairement démontrée" souligne ainsi le Dr Jean-Pierre Houppe (cardiologue à Thionville). L’incidence biologique du stress sur le cœur a été démontrée par une étude, parue en janvier 2017 dans The Lancet et réalisée par des chercheurs de l’université d’Harvard et du Massachusetts General Hospital. Elle mettait en évidence l’implication de l’amygdale dans la survenue d’évènements cardiaques. "En cas de stress trop élevé, une forte activité de l’amygdale stimule la moelle osseuse qui provoque une augmentation des globules blancs et qui, elle-même, mène à l’inflammation artérielle", explique la FFD ans son observatoire. En plus de cette action directe sur les vaisseaux, le stress  a une influence néfaste sur les autres facteurs de risque cardiovasculaire tels que le tabac, l’alimentation, l’activité physique, etc. Et, à l’inverse, un accident cardiovasculaire augmente le stress qui lui-même accroît le taux de récidive.

 

Les femmes plus touchées que les hommes

Les femmes apparaissent particulièrement concernées par le lien entre stresse t maladies cardiovasculaires. De nombreuses études ont ainsi montré que les femmes victimes d’infarctus du myocarde précoce avaient un pronostic beaucoup moins favorable que les hommes. A coté des...

Sources : 

Communiqué de la Fédération française de cardiologie, et l’Observatoire du cœur des Français. septembre 2018

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…