ESC 2018 : Le fébuxostat réduit les événements cardiovasculaires chez les patients hyperuricémiques âgés | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

ESC 2018 : Le fébuxostat réduit les événements cardiovasculaires chez les patients hyperuricémiques âgés

L’hyperuricémie s’associe à une mortalité et à un nombre d’affections rénales et cardiovasculaires accrues (HTA, coronaropathies, AVC.).

L’étude japonaise Freed, qui a enrôlé 1070 patients hyperuricémiques (uricémie de 7-9 mg/dL) d’au moins 65 ans, vient de révéler que l’administration de fébuxostat, un hypouricémiant, s’associe à une réduction significative sur 3 ans (23 % contre 29 % dans le groupe non traité, p = 0,017) du nombre d’événements rénaux (protéinurie, insuffisance rénale…), coronariens, cérébrovasculaires, a expliqué le Pr Sunao Kojima (Kawasaki Medical School, Okayama, Japon). Le plus fréquent de ces événements était l’insuffisance rénale (16,2 % sous fébuxostat, 20,5 % dans le groupe non traité). Aucune différence significative n’a été mise en évidence entre les 2 bras pour les effets secondaires (24,6 % versus 25,3 %, p = 0,83).

Sources : 
D’après la communication de S. Kojima (Okayama, Japon), dans le cadre du Congrès de la Société européenne de cardiologie (Munich, 25-29 août 2018).

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…