Maladies cardiovasculaires chez les femmes : un risque spécifique et sous-estimé | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Maladies cardiovasculaires chez les femmes : un risque spécifique et sous-estimé

Les symptômes souvent atypiques chez les femmes entrainent un retard à la prise en charge préjudiciable à la patiente. Le 1er mars aura lieu un colloque intitulé "Les femmes au cœur du risque cardiovasculaire", organisé par la Direction générale de la Santé, l’Institut de veille sanitaire, et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé. Cette journée de sensibilisation a pour objectif de dresser un état des lieux de la situation des femmes sur le plan neuro-cardiovasculaire, de ses principaux déterminants et d’explorer les pistes de prévention adaptées. En...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…