Des fruits et légumes à 20 ans : les bénéfices se mesurent encore 20 ans plus tard | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Des fruits et légumes à 20 ans : les bénéfices se mesurent encore 20 ans plus tard

Au lendemain de l’annonce par l’OMS du pouvoir cancérogène des charcuteries et possiblement de la viande rouge, à condition bien sûr d’en abuser, voilà une nouvelle étude qui devrait nous inciter à avoir une alimentation saine, c’est-à-dire riche en fruits et légumes. Et cela sans tarder puisque des bonnes habitudes à 20 ou 30 ans vont avoir des conséquences encore 20 ans plus tard, mesurables par le score calcique coronaire. Les auteurs de l’étude citée en référence, publiée dans la revue Circulation, ont suivi durant 20 ans, de 1985-86 à...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…