Les patients à risque cardiaque fument toujours autant | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les patients à risque cardiaque fument toujours autant

Congrès européen de cardiologie - Les patients à risque de pathologies cardiovasculaires en prévention primaire, c’est-à-dire présentant des facteurs de risque tels que le diabète, l’HTA ou l’obésité, ne semblent pas atteints par les messages de prévention concernant le tabac, qui ont pourtant un impact sur la population générale avec une baisse globale de la consommation. C’est en tout cas ce que suggèrent les derniers résultats du vaste programme européen Euroaspire qui ont été présentés lors du congrès de la société européenne de cardiologie (ESC), qui s’est tenu à Londres...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…