Une molécule à l’essai dans la PR efficace pour protéger la valve aortique | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Une molécule à l’essai dans la PR efficace pour protéger la valve aortique

On sait depuis quelques années que certains cancers, tels le cancer du sein ou certaines tumeurs cérébrales comme le glioblastome, et la polyarthrite rhumatoïde (PR) ont en commun un excès de production de cadhérine-11, une glycoprotéine transmembranaire jouant un rôle fondamental dans l’adhérence cellulaire. Si bien que des molécules pouvant bloquer cette surproduction de cadhérine-11 constituent des candidats-médicaments actuellement en phase de développement dans plusieurs essais cliniques.

C’est le cas de SYN0012, une molécule aux capacités anti-inflammatoires faisant l’objet d’essais dans la PR. Et c’est dans le cadre de l’un de ces essais que cette molécule s’est avérée potentiellement utile dans la prévention de la calcification des valves aortiques, responsables chez la personne âgée de sténoses aortiques, la valvulopathie dégénérative la plus fréquente.

La cadhérine-11 est produite par les fibroblastes, particulièrement nombreux dans les valves cardiaques. Au fil des années et du vieillissement du muscle cardiaque, ces fibroblastes produisent davantage de cadhérine-11 dont l’activité pro-inflammatoire va favoriser la dégénérescence valvulaire avec calcification progressive des valves. Sur un modèle expérimental de souris génétiquement modifiées de façon à surproduire la cadhérine-11, les auteurs travaillant sur l’efficacité de SYN0012 dans la polyarthrite rhumatoïde ont observé que cette molécule, en régulant la production de cadhérine-11 au niveau cardiaque, prévenait l’apparition des calcifications valvulaires aortiques et in fine protégeait contre la survenue d’une sténose aortique.

Saura-t-on demain prévenir une dégénérescence valvulaire liée à l’âge comme on prévient aujourd’hui, avec un traitement adapté, les effets sur le cœur d’une hypertension artérielle ou d’une hypercholestérolémie ? C’est la question à laquelle doivent maintenant répondre les auteurs (Vanderbilt University, Etats-Unis) de cet article paru dans la revue Circulation.

Sources : 

Cynthia R. Clark et coll. Targeting Cadherin-11 Prevents Notch1-Mediated Calcific Aortic Valve Disease. Circulation. 2017 ; 135 : 2448-2450

https://doi.org/10.1161/CIRCULATIONAHA.117.027771

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…