Maladies veineuses : plus fréquentes et plus graves en cas d'hérédité | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-

Maladies veineuses : plus fréquentes et plus graves en cas d'hérédité

Une prise en charge précoce et un suivi rapproché s’imposent à tous les stades cliniques de la maladie veineuse et à tous les âges, d’autant qu’il existe une hérédité parentale, et ce tant chez les femmes que chez les hommes. Les résultats de l’étude Heredity présentés aux 73èmes Journées de la Société française de phlébologie soulignent en effet le caractère plus sévère et plus précoce de l’insuffisance veineuse en cas d’hérédité parentale. Le rôle de l’hérédité parentale des affections veineuses chroniques est confirmé par une nouvelle étude qui montre que...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…