HTA et pathologies cardiométaboliques : le sucre plus responsable encore que le sel ! | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

HTA et pathologies cardiométaboliques : le sucre plus responsable encore que le sel !

Depuis des lustres, dans le cadre des conseils hygiéno-diététiques prodigués en prévention primaire des pathologies cardiométaboliques ou dans le cadre du traitement d’une hypertension artérielle, l’accent est quasi exclusivement mis sur le sel. Aurait-on tort de faire du sel l’ennemi numéro 1 ? Oui répondent les deux auteurs de l’article cité en référence, publié sur le site Openheart , car si le sel a une part de responsabilité, en particulier le sel ajouté dans les préparations alimentaires industrielles, le sucre en aurait bien davantage. Ces auteurs incriminent notamment la consommation...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…