Une nouvelle classe thérapeutique contre l’HTA résistante | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Une nouvelle classe thérapeutique contre l’HTA résistante

A côté du système rénine-angiotensine–aldostérone (Sraa) sanguin, il existe des Sraa "locaux", présents dans le cerveau, le foie, ou le cœur, qui peuvent agir indépendamment sur du Sraa systémique. Des recherches, en particulier françaises (Inserm, Collège de France), ont montré l’importance du Sraa cérébral dans la régulation de la pression artérielle. Elles ont montré que, contrairement au Sraa systémique, c’est l’angiotensine III qui joue le rôle principal dans le Sraa cérébral. Cette molécule provient de la transformation de l’angiotensine II par l’enzyme Brain Aminopeptidase A (APA). Elle entraine production de...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…