Bruit nocif, horaires atypiques, nuisances thermiques à l’origine d’une mortalité cardiovasculaire accrue | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Bruit nocif, horaires atypiques, nuisances thermiques à l’origine d’une mortalité cardiovasculaire accrue

Une étude confirme le gradient social de mortalité cardiovasculaire et met en évidence des disparités selon les secteurs d’activités. Les maladies cardiovasculaires constituent la seconde cause de mortalité en France. Or, une étude que vient de publier le Département santé travail de l’InVS pointe les facteurs socioprofessionnels. Pour les auteurs, il est nécessaire de mieux les appréhender afin de pouvoir mettre en place des programmes de prévention. Sur l’ensemble de la période d’étude entre 1976 et 2002, 806 513 hommes ont été inclus dans l’analyse contribuant pour 6 781 680...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…