PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Initiation d’un traitement AVK : éviter l’héparinothérapie concomitante

Une étude de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en évidence une augmentation du risque de saignements le premier mois en cas de double anticoagulation par Hbpm et AVK, en comparaison des AVK seuls, lors de l’initiation d’un traitement anticoagulant. L’ANSM a réalisé cette étude à partir des données du Système national d'information inter-régimes de l'Assurance maladie (Sniiram). Son objectif était de comparer les risques à court terme de saignement d’un coté, et d’accident vasculaire cérébral ischémique ou embolie systémique (AVCi/ES), d’un autre...

L’accès à la totalité de l’article est réservé aux professionnels de santé.

Créer un compte

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…