Mediator : pas d’émergence différée d’atteinte valvulaire | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Mediator : pas d’émergence différée d’atteinte valvulaire

De nouvelles données, tout en confirmant la possible toxicité du benfluorex sur la valve aortique, montrent que ce traitement n’entraine pas de fuites valvulaires 4 ans après son arrêt chez les patients qui en étaient indemnes à l’issue de l’exposition initiale. Si un lien entre le benfluorex (Mediator, laboratoire Servier) retiré du marché en 2009, et l’apparition de lésions valvulaires a été établi dans plusieurs études, l’évaluation précise de sa toxicité est fondamentale. En particulier, déterminer l’évolution des malades exposés au benfluorex, à distance de l’exposition, constitue un enjeu majeur...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…