Athérome: première imagerie pour détecter les plaques à risque de rupture | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Athérome: première imagerie pour détecter les plaques à risque de rupture

Il pourrait s’agir d’une découverte majeure qui pourrait changer radicalement la prise en charge préventive des patients à haut risque coronarien. Des chercheurs écossais viennent en effet de mettre au point la première technique permettant de situer précisément les plaques d’athérome les plus fragiles, c'est-à-dire à risque de se détacher et de provoquer une obstruction coronaire. L’examen utilisé est un scanner couplé à la tomographie à émission de positons (PET-scan) et associé au marqueur 18F-fluorure de sodium (18F-NaF), un radioisotope déjà utilisé depuis de nombreuses années facilement accessible et peu...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…