Risque cardiovasculaire et lipides : qu’importe que le prélèvement sanguin soit fait à jeun ou non ! | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Risque cardiovasculaire et lipides : qu’importe que le prélèvement sanguin soit fait à jeun ou non !

Des études récentes montrent que la mesure des lipides sanguins, quand elle est effectuée en postprandial plutôt qu’à jeun, non seulement ne diminue pas les associations entre les concentrations des lipides et les événements cardiovasculaires mais pourraient même les renforcer. Cela semble également vrai dans plusieurs études prospectives. Les recommandations pour l’évaluation des facteurs de risque cardiovasculaire proposent d’ailleurs maintenant de mesurer les lipides à jeun ou en postprandial, ce qui en pratique quotidienne s’avère beaucoup plus simple ! Afin de vérifier si l’utilisation des concentrations des lipides à jeun...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…