Le régime mimant le jeune intermittent prévient les effets du régime hyperlipidique sur le risque cardiométabolique et l’espérance de vie… de la souris | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le régime mimant le jeune intermittent prévient les effets du régime hyperlipidique sur le risque cardiométabolique et l’espérance de vie… de la souris

L’obésité en relation avec l’alimentation est un facteur de risque majeur de syndrome métabolique, de diabète et de maladies cardiovasculaires. Différentes interventions diététiques avec des périodes de jeûne intermittent pourraient être bénéfiques dans le traitement de l’obésité, du syndrome métabolique et des maladies cardiovasculaires. Une équipe américaine a donc testé chez la souris si un régime mimant une période de jeûne de 5 jours et cela toutes les 4 semaines pendant une période de 2 ans améliorait ou non les effets liés à un régime hypercalorique riche en lipides donné...
2 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…