Le Cnge appelle à un dépistage organisé du cancer du col | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le Cnge appelle à un dépistage organisé du cancer du col

Pour le Cnge, le médecin traitant doit être au centre de ce dépistage organisé du cancer du col utérin pour en améliorer l’efficacité. Actuellement, le dépistage du cancer du col utérin, responsable de 3 000 cas et 1 000 décès par an en France, repose sur les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS, 2010). Celles-ci prévoient de pratiquer un frottis cervico-utérin tous les trois ans après deux frottis normaux espacés d’un an, pour les femmes âgées de 25 à 65 ans. Or, force est de constater qu’actuellement, un...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…