Cancer du sein : une large étude confirme un risque associé aux traitements de la ménopause | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-

Cancer du sein : une large étude confirme un risque associé aux traitements de la ménopause

Ainsi, au cours des 4 premières années de traitement, le risque relatif (RR) était de 1,6 avec l’association œstrogènes-progestérone, et de 1,17 avec les œstrogènes seuls. En cas de traitement de 5 à 14 ans, les risques s’élevaient à 2,03 et 1,33 respectivement. Le risque apparaissait aussi plus important en cas de traitement quotidien (RR de 2,3 avec un traitement combiné sur une période de plus de 5 ans) qu’avec un traitement intermittent (RR de 1,93). Après arrêt du traitement, un excès de risque persistait pendant plus de 10 ans, son ampleur dépendant de la durée de l'utilisation antérieure.

En risque absolu, une femme de cinquante ans qui a suivi pendant cinq ans un THM associant des œstrogènes et de la progestérone en continu avait un risque de 8,3 % de développer un cancer du sein dans les vingt années qui suivent le début du traitement, contre 6,3 % pour les femmes du même âge n'ayant eu aucun traitement. Ce qui correspond, selon les auteurs, à 1 cas pour 50 femmes. La proportion était de 7,7 % pour celles ayant suivi un traitement par intermittence (un cas pour 70), et de 6,8 % pour celles traitées par œstrogènes seuls, estiment les chercheurs (1 cas pour 200 utilisatrices).

"Les médecins doivent tenir compte du message de cette étude mais aussi [prendre en considération] les symptômes de la ménopause, en envisageant soigneusement les risques et les bénéfices d'un traitement pour chaque femme", souligné Joanne Kotsopoulos, du Women's College Hospital de Toronto (Canada), dans un commentaire sur l'article. "Cela peut dépendre de la sévérité des symptômes, des contre-indications au THM, de l'IMC, et peut prendre en compte les préférences de la patiente", a ajouté la chercheuse spécialisée dans le cancer du sein.

 

10 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…