Grand débat national : les 6 propositions de la Ligue pour réduire les inégalités face au cancer | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Grand débat national : les 6 propositions de la Ligue pour réduire les inégalités face au cancer

Si la Ligue contre le cancer salue l’initiative du Grand débat national, "elle regrette l'absence de la santé dans les thématiques retenues" affirme-t-elle dans un communiqué. En effet, d’importantes problématiques pèsent sur notre système de santé, avec pour conséquences de "précariser toujours plus les personnes affectées par le cancer". Il s’agit en particulier de l’accès aux soins, des pénuries de médicaments, ou encore des déserts médicaux.

 

La Ligue souhaite donc aujourd’hui s’engager dans le débat. Elle fait 6 propositions concrètes pour réduire les inégalités face au cancer, ayant trait à la prise en charge et à la prévention.

Elle souhaite tout d’abord une meilleure régulation des prix des médicaments pour permettre l'accès au meilleur traitement pour tous les malades. "Cela impose que les considérations financières, liées aux prix des traitements, ne puissent être considérées dans le choix de la meilleure prescription".

Elle demande par ailleurs la vaccination gratuite contre le papillomavirus pour les filles et les garçons au collège, afin de lutter contre l’insuffisance de couverture vaccinale, l’inégalité fille/garçon dans ce domaine, et les "pertes de chances" que cela occasionne. 

Les facteurs de risques environnementaux doivent, par ailleurs, être davantage pris en compte dans le parcours professionnel des personnes malades, avec une meilleure reconnaissance et une meilleure information. La Ligue demande donc "le respect de la remise et de l'accès des fiches d'exposition professionnelle pour les employés et la possibilité qu'une fiche sur les risques d'expositions professionnelles soit intégrée dans le Dossier Médical Partagé".

En outre, le retour à la vie sociale pour les patients après un cancer lié à une exposition professionnelle ou environnementale, passe par une amélioration de l’ "accès au droit à la réparation" ; car il est actuellement "trop disparate et aléatoire" juge l’association. 

Dans ce domaine de l’environnement, la Ligue demande aussi une meilleure information des consommateurs sur la toxicité des produits avec la création du "Toxiscore" qui, à l’instar du Nutriscore, renseignerait  les consommateurs sur la toxicité des produits (présence de perturbateurs endocriniens, pesticide...).

Enfin, elle souhaite améliorer la formation des plus jeunes dans ce domaine avec la mise en œuvre du Parcours éducatif en santé "dans 100% des établissements scolaires, de la maternelle au lycée", ainsi que la reconnaissance et la mise en place d'un label établissement promoteur de santé pour les établissements exemplaires dans l'installation d'un environnement respectueux de la santé des élèves et du parcours éducatif. 

Sources : 

: Ligue contre le cancer

1 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…