De faibles doses d’aspirine réduiraient de 15 à 20% le risque de récidive de certains cancers | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

De faibles doses d’aspirine réduiraient de 15 à 20% le risque de récidive de certains cancers

A l’heure où l’oncologie accélère la marche du progrès avec l’avènement des thérapies ciblées, une molécule aussi vieille et banalisée (sans doute à tort) que l’aspirine joue des coudes pour s’imposer à son tour dans l’arsenal thérapeutique, notamment en raison de ses vertus dans la période de l’après-cancer. La méta-analyse dont les résultats sont publiés sur le site PlosOne porte en particulier sur les 3 cancers les plus fréquents, à savoir les cancers du côlon et du rectum (16 études retenues), du sein (10 études) et de la prostate (10...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…