Médecine personnalisée et cancer: "Nous risquons de devenir un pays de seconde zone!" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Médecine personnalisée et cancer: "Nous risquons de devenir un pays de seconde zone!"

Que ce soit pour le séquençage du génome, l’identification de marqueur d’efficacité des traitements ou la congélation des tumeurs, la France est en retard, dans le domaine de la médecine personnalisée du cancer, déplore le Pr Thomas Tursz*. Dans son livre, la Nouvelle médecine du cance r, il plaide pour que la France s’engage de manière plus énergique vers les traitements personnalisés. Egora.fr : "Dans le domaine du cancer, l’enjeu actuel est bien d’accélérer l’histoire" écrivez-vous en introduction de votre livre. Pourtant des progrès considérables n’ont-ils pas été réalisés au...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

PUB

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…