Allergies alimentaires et médicamenteuses : des diagnostics en excès | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Allergies alimentaires et médicamenteuses : des diagnostics en excès

“L’allergie alimentaire de l’enfant est un réel problème de santé publique”, a souligné le Dr François Payot (Hôpital Femme-mère-enfants, Bron). “Sa prevalence, qui tourne autour de 5 % en France, a doublé depuis 20 ans, et cette affection est, avec l'asthme, à l’origine de 80 % des projets d’accueil individualisés (PAI) dans les écoles”. De plus, 14 décès par an, sont imputables à cette forme d'allergie. Plusieurs mécanismes pourraient expliquer la plus grande fréquence de cette affection: - une évolution des modes alimentaires (introduction d’aliments non consommés auparavant comme des...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…